Le Conseil de l’Ordre des Avocats de Guinée a fait ce vendredi 29 Mai 2020 sa réunion extraordinaire pour examiner la situation qu’il appelle ” altération frauduleuse du projet de constitution soumis au référendum du 22 Mars 2020″.
Depuis plus d’un an, des partis politiques et des organisations de la société civile se sont investis pour empêcher la tenue du référendum en vue de l’adoption d’une nouvelle Constitution.
Dans la foulée, des acteurs politiques et de la société civile opposés à l’idée de l’adoption d’une nouvelle Constitution ont été violentés, arrêtés, emprisonnés, et au pire des cas, tués dans des manifestations.
Courant janvier 2020, soit deux mois avant le référendum, le Ministre de la Justice, Garde des sceaux, a curieusement publié au journal officiel de la République le  projet de constitution qu’il a soigneusement cacheté et paraphé. C’est donc ce document qui a été largement diffusé et vulgarisé par les partisans de la nouvelle constitution.
Lire le fichier électronique ci-dessous
Couleurguinee.info
Rassemblée par Kadiatou Cherif Baldé