Ce mercredi Naby Moussa ‘’Joe’’ a été joint au téléphone dans l’émission œil de lynx de la radio lynx FM. Ila apporté un démenti catégorique aux propos tenus par Madame Sanoh Dousssou Condé lors de sa dernière sortie sur les mêmes ondes. Elle a affirmé que « Me Amadou Salif Kebé avait été sacrifié et qu’il aurait fait des confessions à Naby Moussa comme quoi il avait été sacrifié ».

Naby Moussa dit que les propos de Madame Dousssou Condé sont infondés et dépourvus de toute réalité:« Tout ce qu’elle a raconté sur vos antennes le lundi 8 juin est faux. M. Kébé ne m’a fait aucune confession avant sa mort. Je me demande de qui elle tient ces propos, parce que je ne la connais ni d’Adam ni d’Eve. On n’est même pas amis sur les réseaux sociaux. Me Salif kébé ne m’a jamais dit qu’il avait été sacrifié par quelqu’un. Je n’ai jamais eu d’échange avec Me Salif Kébé par rapport à un sujet comme ça. La dernière fois que j’ai vu Me Amadou Salif Kebé, c’était le samedi 11 avril 2020 au bureau. On a travaillé ensemble ce jour là, il ne se plaignait de rien et depuis ce jour, on s’est pas parlé. J’ai essayé de le joindre le lundi 13 avril sans succès, c’est le jour de son décès, le vendredi 17 avril, que j’ai appris comme tout le monde la mort de Me Kébé. Qu’il est mort de Covid-19 et qu’il avait même été interné à l’hôpital Donka. Je n’ai pas fini de faire mon deuil, que cette dame me laisse tranquille, je ne voudrais pas que cette dame associe mon nom à des débats politiques » a-t-il dit.

Naby Moussa ‘’Joe’’ dit avoir déjà porté plainte contre Madame Sanoh Dousssou Condé pour déclaration calomnieuse, diffamation de caractère et suspicion.

Par Mamadou Baïlo Diaguissa Sow pour couleurguinee.info