La rougeole est une maladie virale très contagieuse qui touche particulièrement les enfants ceux de moins de 5 ans plus généralement. Docteur Moustapha Dabo coordinateur national du programme élargi de la vaccination (PEV) au ministère de la santé  définit les stratégies mises en place pour éradiquer cette maladie.

Avec un effectif de 417 centres de santé et 935 postes de santé nous évoluons depuis plus de 30 ans maintenant. On vaccine tous les jours. Le personnel est disponible, les équipements et les vaccins sont disponibles dans tous les centres de santé, la vaccination est gratuite mais on n’arrive pas à toucher tous les enfants.

La non considération de la vaccination et de la sensibilisation contre la maladie par certains parents et personnes, est la difficulté majeure rencontrée par ce coordinateur.

Pour ce coordinateur, la solution est à deux niveaux pour parvenir à toucher tous les enfants concernés par ce vaccin :

Premièrement, il faut offrir les services de santé et deuxièmement, c’est de continuer la sensibilisation. Sensibiliser les parents afin qu’ils contrôlent les carnets de santé.

La vaccination contre la rougeole se fait à 9 mois. Donc à 9 mois, il faut que les parents se rassurent que l’enfant est vacciné si non ça va provoquer de nombreuses maladies  qui pourraient entraîner de nouveaux décès comme on est entrain d’enregistrer ces derniers temps. Donc, il faut la participation de la population pour toucher tous les enfants.

Docteur Dabo rassure « Bien en dépit de pandémie à Covid-19 il y a eu beaucoup de rumeurs et de peur, beaucoup de gens évitent les services sanitaires, mais le ministre de la santé a pris toutes les dispositions pour protéger les agents et pour dire que même en cette période les gens peuvent aller se traiter des autres maladies ».

Il faut rappeler qu’en quelques mois, cette pandémie de rougeole a fait 17 décès et plus de 500 cas

Aissatou Diallo pour couleurguinee.info