Ce vendredi, des jeunes du quartier Sanoyah km 36 se sont révoltés pour protester contre des assassinats de 3 jeunes le samedi dernier dans ce quartier. Certains soupçonnés d’avoir participé à ces meurtres ont été mis aux arrêts hier jeudi et mis à la disposition de la gendarmerie du km 36.

Les jeunes du quartier ont décidé que ces mis en cause soient exécutés sur place. Ils ont été dispersés par coup de gaz lacrymogène par des agents des forces de maintien de l’ordre. La maison dans laquelle ces mis en cause ont été arrêtés a été saccagée. La tension était vive dans la zone. Mais, le calme est revenu et les activités ont repris

                                                     Par Mamady Cherif pour couleurguinee.info