Le coronavirus continue de gagner du terrain en Guinée et dans le monde entier. Une situation inquiétante, dans beaucoup de lieux de travail. Ce qui donne lieu à des mesures sanitaires pour éviter sa propagation, c’est le cas dans certains garages automobiles de Conakry

Maître Moussa Barry, chef de garage à Nongo explique les mesures prises au niveau de son garage pour éviter la propagation de ce virus, « Nous, depuis qu’ils ont annoncé le premier cas, nous avons mis des dispositifs et mesures de sécurité en place au sein de notre garage pour éviter la propagation du virus dans notre espace de travail, les kits que vous voyez là, je les ai achetés depuis que le gouvernement a annoncé le premier cas dans notre pays et si les apprentis viennent le matin je leur demande de se laver proprement les mains, et si l’un d’entre eux sort pour aller quelque part, à son retour je lui demande aussi de se laver les mains avant de toucher  quoique ce soit dans le garage. Parce que dans ce garage, il y a beaucoup de monde, des mécaniciens, des peintres, des électriciens et il y a aussi des tôliers, c’est pour cette raison que nous avons dit que le lavage des mains est obligatoire ici».

Même constat aux garages de Cosa au niveau des rails, maître Lamine explique les mesures qu’ils ont prises. «Nous avons commencé d’abord par la sensibilisation, parce que il y a plus de 16 apprentis et ils sont tous des enfants et depuis cette sensibilisation, nous respectons les règles d’hygiène dans nos différents garages. »

Par contre au niveau du garage Lama situé à la cité Enco 5, aucune mesure de lavage des mains n’est disponible, maître Lama chef du garage donne les raisons.

« Nous, ici, il n’y a pas de kits de lavage des mains, mais cela ne veux pas dire que nous ne lavons pas nos mains pour nous protéger, vraiment moi ce qui m’inquiète en ce moment c’est comment faire pour avoir la dépense de ma famille, la maladie c’est Dieu qui protège.» dit-il

Par Mamadou Yaya Bah pour couleurguinee