Le professeur Alpha Condé dans un communiqué fixe des mesures de prévention et de sécurité, mais sont-elles respectées ?

Nous avons effectué une tournée dans la ville pour faire un constat dans les ateliers de couture, de soudure et de menuiserie. Et le constat est alarmant, par ce que peu sont les ateliers qui observent ces mesures, Ramatoullaye apprentie dans un atelier de couture, où les mesures sont observées nous raconte << Dès le lendemain du communiqué notre maîtresse a élaboré un nouvel emploi du temps, avant nous venions nombreuse dans l’atelier, mais maintenant seulement trois sont autorisées à venir par jour, et aujourd’hui je suis parmis ces trois personnes autorisées. Autre chose de nouveau dans notre atelier, nous ne nous serons pas les mains jusqu’à la fin de cette période de pandémie >> a-t-elle confirmé.

Nous avons parcouru de nombreux ateliers de couture, de soudure et de menuiserie et peu sont ceux qui respectent les normes et mesures de sécurité.

Cependant certains d’entre eux affirment ne pas être informés de la mise en vigueur de ces mesures pour les ateliers et d’autres reconnaissent quand même que c’est risqué de rester sans observer ces mesures.

À signaler que certains ateliers peuvent prendre jusqu’à 20 apprentis.

Par Abdourahmane Baldé pour couleurguinee