Améliorer des critères de performance de la CENI afin de préserver la paix et la quiétude sociale, mobiliser et faire participer les citoyens à toutes les étapes du processus électoral pour la prochaine élection présidentielle du 18 octobre 2020, c’est pour atteindre ces objectifs qu’une ONG a organisé un point de presse ce lundi 12 octobre 2020 à Kipé. Elle a décliné ses activités allant dans le sens de la sensibilisation avant, pendant et après l’élection présidentielle.

Mamadou Siré Dioum président de cette structure porte la parole de cette ONG

« C’est dans cette optique que notre plateforme en partenariat avec la CENI a décidé de lancer une caravane de sensibilisation dans la Commune de Ratoma. Elle porte sur le retrait des cartes d’électeurs, la campagne sans violence et apaisée, le circuit de vote comment voter, la participation massive des électeurs, l’acceptation des résultats issus des urnes »  a-t-il énuméré.

Siré Djoum appelle les acteurs concernés du processus à devoir se parler, se regarder et s’écouter pour maintenir la paix en Guinée.

«  ll est à signaler que l’histoire jugera chaque guinéen selon l’acte qu’il posera dans ce processus bon ou mauvais. Alors, la DPEG appelle l’ensemble des parties prenantes à plus de responsabilité afin de permettre à la Guinée d’avoir des élections libres, transparentes et apaisées. Les acteurs concernés dans ce processus doivent se parler, se regarder et s’écouter pour maintenir la paix en Guinée» conclu t- il

Par Mamadou Alimou Diop pour couleurguinee.info