Des localités de la Guinée profonde font face à des tornades, des vents violents. La sous-préfecture de Siguirini, une localité située à 147 kilomètres de la Préfecture de Siguiri a eu sa part de tourbillon hier lundi. 85 cases, des motos et des appareils de sonorisation détruits.

Dans la soirée du lundi 15 juin 2020, un vent violent a attisé une flamme d’origine inconnue. Le feu a touché des cases du district de Makadjan, relevant de la sous-préfecture de Siguirini.  40 cases, une moto et une chaîne musicale ont été calcinés par le brasier selon Famakan Keïta, président de ce district.

« Nous avons enregistré un vent violent avec petite pluie, qui a enflammé un feu d’origine inconnue. A date, 40 cases, une moto et une chaîne musicale ont été consumées par les flammes. Donc, nous demandons de l’aide au gouvernement et des personnes de bonne volonté » A-t-il dit.

 

Le même jour, un autre incendie a consumé 45 cases dans le district de Solabe. Selon le président de ce district joint au téléphone, il s’agit d’une femme qui a mis le feu aux débris d’arachide, c’est ce qui aurait causé cet autre incendie.

« C’est une femme qui a mis le feu aux débris d’arachide dans son jardin. Quand elle a vu le vent qui soufflait, elle a essayé d’éteindre le feu, mais c’était trop tard. Le vent a emporté le feu sur les toits des cases. C’est ainsi que les autres ont été incendiées, nous dénombrons 45 cases »A-t-il dit.

Les citoyens de ces deux districts relevant tous de la sous-préfecture de Siguirini, située à 147 kilomètres de la préfecture de Siguiri, passent la nuit à la belle étoile.

                                               Par Mariama Tata Diallo pour couleurguinee