Les fidèles musulmans de Guinée et d’ailleurs vont célébrer la fête de Tabaski le vendredi 31 juillet 2020. Elhadj Ibrahima Ousmane Bah, lmam de la mosquée Turque située à Koloma et conseiller juridique au secrétariat général des affaires religieuses révèle le caractère exceptionnel de cette fête.

« Après un grand culte, l’accomplissement du cinquième pilier de l’islam, Allah a accordé aux musulmans du monde une fête dans laquelle ils vont exprimer leur joie et leur gratitude par rapport à ce Qu’Allah leur à donner comme miséricorde »

L’autre particularité de cette fête, dit cet imam, c’est l’immolation des bêtes en guise de mémoire et de reconnaissance de la soumission d’Abraham à Allah. Cet Imam fait un aperçu de cette histoire

« Il était avancé en âge avant d’avoir un enfant. Et lorsque cet enfant a eu l’âge de marcher avec lui, pour l’aider dans certaines de ses tâches, Allah a voulu l’éprouver en lui donnant l’ordre d’égorger son enfant en guise de reconnaissance à lui. Abraham n’a pas hésité. Et lorsqu’il a voulu s’exécuter,  Allah a remplacé son enfant par un bélier qui est venu du paradis. A partir de là, Allah l’a élu et lui a donné le titre de khalife. Dès lors, Allah a fait de ce geste de Abraham un geste qui va se pérenniser pour la postérité » explique cet imam.

Ce geste est bien recommandé par Dieu poursuit ce guide religieux mais il n’est pas coercitif précise-t-il.

« Lorsqu’on n’a pas immolé une bête ce jour, ça ne veut pas dire qu’on a péché. Mais, lorsqu’on immole une bête avec de l’argent licite, il y a une grande récompense liée à cela le jour de la rétribution finale »  déclare-t-il

Comment  procéder à cette immolation ?  Cet homme de foi répond

« C’est après avoir fini la prière de la fête. Jusqu’au 3ème jour d’après la fête. Donc, vous avez quatre jours pour immoler » dit-il

Le 30 juillet, la veille de la fête correspond à Arafat. Une journée considérée comme étant la meilleure de l’année. Elhadj  Ibrahima Bah en a parlé.

« Le prophète PSL nous dit que celui qui jeûne le jour de Arafat, Allah va absoudre ses péchés antérieurs de l’année passée et de celles à venir. Donc, si on veut se rapprocher d’Allah, on doit se consacrer ce jour au jeûne et aux œuvres de bienfaisances. Invoquer Allah et faire beaucoup de Takbir ( Allahou Akbar, Lãa îilaha illalahou, Allahou Akbar, wallilahîl Hamdou) » recommande-t-il .

Enfin, cet imam invite les fidèles musulmans à invoquer considérablement Allah ce jour de réjouissance afin que ce dernier nous épargne de ce qu’il appelle les affres liés à la pandémie. Il rappelle les fidèles au respect des mesures sanitaires édictées par les professionnels du domaine pour dit-il essayer de limiter la propagation du virus.

         Par Abdul Karim Barry Pour couleurguinee.info

 

Facebook Comments