Des agents des forces de maintien de l’ordre munis de gaz lacrymogène et de projectiles ont attaqué cet après midi le domicile d’El Hadj Sekhouna Soumah, le kountigui de la Basse Côte. Ce dernier avait reçu chez lui à Tanene peu avant l’attaque les différentes coordinations nationales de la Guinée venus marquer leur opposition au 3ème mandat.

Elles tenaient à exprimer leur opposition à la candidature du président Alpha Condé à l’élection présidentielle du 18 octobre. Les présidents des coordinations étaient dans l’enceinte avec des journalistes lorsque des agents des forces de maintien de l’ordre ont débarqué et ont jeté le gaz à l’effet de disperser cette rencontre

«  Ça tire, nous sommes enfermés dans des maisons. El Hadj Sekhouna et ses hôtes sont aussi enfermés dans une maison. Le gaz lacrymogène fuse dans la concession d’El hadj Sekhouna. C’est très chaud ici » nous a narré une journaliste présente sur les lieux.

Ces sages ont publiquement scandé leur opposition à tout troisième mandat pour le président alpha Condé. Dans la descente, les agents ont blessé un jeune de Tanènè

A Tanene, Mamady Cherif pour couleurguinee