370 maisons, 53 cases, 45 greniers et des blessés, c’est le triste bilan enregistré dans la sous-préfecture de Balandougouba, située à 125 kilomètres de la commune urbaine de Mandiana, après le passage d’une pluie accompagnée d’un vent violent.

C’est dans la soirée du mardi, 16 juin 2020, qu’une forte pluie accompagnée d’un vent violent a semé le désarroi dans Balandougouba. Même si aucune perte en vie humaine n’a été enregistrée, ce vent violent a causé d’énormes dégâts matériels dans le district de Sidikila.

Selon Siaka Keïta, maire de la commune rurale de Balandougouba « C’est à 18h qu’un vent violent a commencé à arracher des arbres qui sont tombés sur les bâtiments. Pour l’instant, nous dénombrons 53 cases détruites, 370 maisons et 45 greniers décoiffés. Le marché central, l’école primaire et une mosquée ont été décoiffés avec blessés » A-t-il dit.

Siaka Keïta, annonce l’arrivée programmée du gouverneur de la région de Kankan « C’est triste pour Sidikila qui regorge des potentialités agricoles. Les pertes sont énormes, je suis sur les lieux, nous attendons la délégation du gouverneur Sadou Keïta » A-t-il dit.

Depuis plusieurs jours, la préfecture de Mandiana, est confrontée aux calamités dues aux grandes pluies. Récemment, c’est la sous-préfecture de Koundjan qui a enregistré des dégâts similaires.

Par Mariama Tata Diallo pour Couleurguinee.info