Ibrahima Sory Diallo frise la trentaine. Il est apprenti de camion et habite au quartier Koloma 2, dans la commune de Ratoma. Ce miraculeux a failli passer de vie à trépas dans la nuit du mardi 26 mai. Il pleuvait, le vent a coupé un fil électrique qui est tombé dans la cabine du camion alors qu’il était assis là-dans. Il a reçu une décharge foudroyante qui a écorcé une bonne partie de sa peau. L’accident s’est produit à Tombolya dans la commune de Matoto. Il est hospitalisé.

Il revenait justement d’un voyage, avec son maiître. A Tombolia dans la commune de Matoto, son maitre est descendu du camion pour aller chercher un policier qui devait les convoyer au marché Matoto.

« Alors que mon petit frère était dans le camion, dans la cabine, un fil électrique du poteau haute tension est tombé sur la cabine du camion et sur lui. Il a brûlé tout son corps. Après, l’accident, son maitre m’a appelé pour m’informer. On a amené le petit dans une clinique » a expliqué son cousin qui s’occupe de lui à l’hôpital. Ibrahima Sory souffre beaucoup. Les plaies sont profondes parce que la décharge a causé des dégâts sur l’épiderme et le derme

Vu l’ampleur de la brûlure, les parents de ce jeune demandent aux bonnes volontés de leur venir en aide. « Vraiment, nous demandons aux bonnes volontés de nous venir en aide pour qu’on puisse aider mon frère, qu’il puisse recouvrer la santé. »

Par Mamadou Yaya Bah pour couleurguinee.info