Statuant publiquement, contradictoirement au premier ressort, après en avoir délibéré conformément à la loi déclare Oumar Sylla dit Foniké Menguè non coupable de divulgation de fausses informations, de menace de mort, renvoie le prévenue à des fins de poursuite pour des délits non constitués. Ordonnent qu’il soit mis en liberté immédiatement , ordonne la restitution de son téléphone de marque I-Phone et Samsung à la diligence du cheffe de greffe en application de l’article 502. Telle est la teneur de la décision rendue ce jeudi 27 août 2020 dans l’affaire Oumar Sylla dit Foniké Menguè au Tribunal de Première Instance de Dixinn par le juge Alphonse Charles Wright,
Pour rappel, Fonike Mengué était poursuivi et détenu pour des faits qualifiés de communication et divulgation de fausses informations, menaces de violence et de mort, trouble à la sécurité publique.
Des faits prévus et punis par les articles 21 et 31 de la loi sur la cybercriminalité. l’article 519 du code pénal.

Par Kadiatou Chérif Balde depuis le TPI de Dixinn pour couleurguinee.info