Le procès des journalistes du groupe Evasion, licenciés il y a quelques mois a été réouvert et reporté ce vendredi au Tribunal de Première Instance de Mafanco. C’est à la demande de la partie qui défend le dossier que cette audience a été renvoyée au 13 décembre prochain.

Maître Thierno Souleymane Barry, un des avocats de ces journalistes justifie l’acceptation de cette demande par le fait que la défense a demandé de leur accorder du temps pour tenter une médiation hors procès. « Nous avons accédé à cette demande dans l’intérêt de nos clients. Et d’ici là, ils vont certainement faire des propositions acceptables dont nous allons donner une suite avec l’accord de nos clients » a indiqué Maitre Thierno Souleymane Barry.

Pour sa part, Maitre Salif Béavogui, un autre avocat du groupe a fait remarqué que comme c’est le premier appel, c’est pour cela qu’ils ont sollicité le report à quinzaine de l’audience pour leur permettre de prendre connaissance effectivement de ce dossier. «  Il y a deux dossiers. Donc, nous avons sollicité une jonction de procédure. Il sera prétentieux de dire quoi que ce soit parce-que nous sommes au seuil du procès mais ce qui est sûr, c’est que force restera à la loi » promet-il.

Pour rappel, ces journalistes ont été licenciés le 10 juillet dernier. Ils sont au nombre de 16. Certains ont déjà repris le travail au sein du groupe « Evasion » et maintenant ils sont au nombre de 9 dans cette procédure selon des proches du dossier.

                                                                                     Par Kadiatou Cherif Baldé pour couleurguinee.

 

Facebook Comments