Thierno Boubacar Diallo, le jeune tué hier aux environs de 14 heures à Bantounka 2 au quartier Cosa et El Hadj Nassouroulaye Diallo âgé 18 ans, marchand de son état, tué hier aux environs de 11 heures au quartier Petit Simbaya dans la commune de Ratoma, ont tous été inhumés ce lundi au cimetière de Demoudoula.

Diallo Alseny, l’ami de Thierno Boubacar Diallo a remercié tout le monde pour la mobilisation depuis l’assassinat de ces jeunes. «Nous remercions toutes et tous ceux qui nous ont accompagnés, depuis que ces deux jeunes ont été tués. Les citoyens sont fortement mobilisés pour accompagner les familles de ces jeunes froidement assassinés par les forces de l’ordre hier. Vous-même vous avez vu cette mobilisation. »

Diallo Alseny, larme aux yeux, très remonté contre ces assassinats lance un appel  aux forces de l’ordre.

« Nous lançons un appel solennel aux forces de l’ordre qui tuent nos frères, qui tuent nos sœurs, qui tuent nos parents, nos amis. Ils n’ont qu’à arrêter et si c’est quelqu’un qui leur donne des ordres, qu’il arrête. Sinon, si ça continue comme ça, j’ai peur de l’avenir de la Guinée. Parce que tous les policiers et gendarmes  qui font ces barbaries sur l’axe sont tous d’une famille. Alors il faut qu’ils arrêtent cette barbarie.»

                                                                                  Par Mamadou Yaya Bah pour couleurguinee