La fermeture de toutes les mosquées dans le pays pour une durée de 14 jours renouvelables inspire des érudits de Conakry. Oustage  Moussa  Bah, le premier imam d’une mosquée située au quartier Cosa salue cette décision.

« J’ai suivi le président de la république à la télévision nationale, il a annoncé la fermeture de toutes les mosquées de la Guinée. Nous, de notre côté, nous saluons cette décision du président de la république si et seulement si, ces mesures prises sont pour protéger la population guinéenne, nous allons les respecter à la lettre. Vous-même, vous avez constaté que toutes les mosquées sont fermées aujourd’hui. C’est une première en Guinée. Il n’y aura pas de prière de vendredi dans toutes les mosquées du pays. Et regardez, il y a aucun fidèle musulman dans la cour et dans  la mosquée, c’est complément fermé. » Fait-il remarquer.

Cet homme de Dieu appelle les Guinéens et particulièrement les musulmans à respecter cette décision du président de la république.

« J’en appelle au respect de cette décision du président Alpha Condé et je demande à tout le monde de respecter ça pour notre propre sécurité et chacun de son côté doit faire une prise de conscience pour qu’on puisse combattre cet ennemi commun » conseille-t-il.

                                                                                             Par Mamadou Yaya Bah pour couleurguinee