L’ONG « Jeunesse Citoyenne » a animé une conférence de presse ce vendredi 17 juillet 2020 à Conakry. Dans une déclaration, elle a demandé au président Alpha Condé la réouverture des lieux de culte dans 14 jours. À défaut, elle se réserve le droit de, dit-elle,  lancer un appel à une manifestation.

Aboubacar Soumah, le chargé de la communication de l’ONG a lu cette déclaration

« Nous donnons un délai de deux semaines au président Alpha Condé pour ordonner la réouverture des mosquées et d’atténuer le transport pour les commerçants et les producteurs locaux. Le temps de prendre les dispositions nécessaires. A défaut, nous lancerons un appel à une manifestation pour la réouverture des lieux de culte » indique ce chargé de la communication de cette organisation

La jeunesse citoyenne a affirmé son soutien au FNDC. Elle invite les membres et sympathisants du front d’être solidaire à la marche du lundi 20 juillet 2020 tout en les appelant de la mener de façon pacifique.

« Nous demandons aux citoyens de manifester comme suit : Se mobiliser sans violence, dans les quartiers et les secteurs à travers des pancartes et banderoles pour indiquer leur volonté de voir Alpha CONDE quitter le pouvoir. Se mobiliser fréquemment devant leur concession pour faire passer le message et qu’il arrête de soutenir une forfaiture » lance t-elle.

L’autre stratégie proposée pour mener à bien cette marche, c’est l’outil informatique. Il a aussi sa part de contribution.

« Installer des personnes dans des endroits stratégiques pour filmer toutes les bavures afin de transmettre ces preuves aux ambassadeurs, à Human Rights Watch, à l’UE et à l’ONU » recommande-t-elle

À sa prise de parole, Abdourahmane Bella BAH, le président de l’ONG a fait quelques rétrospectives sur les 10 ans de pouvoir du Président Alpha Condé.

« L’état guinéen est en train de sucer les citoyens. Avec la crise sanitaire, le prix du baryl est parti jusqu’à 15 dollars . La dette que la Guinée a envers les pays est plus de 4 milliards de dollars de nos jours sur le plan économique également » explique-t-il.

                   Par Aissatou Diallo pour couleurguinee