Ce mardi 30 juin, une foule de jeune qui exige l’électricité a pris d’assaut les rues de la commune urbaine. La police anti-émeute a fait usage de gaz lacrymogène et de tirs de sommation pour décourager les insurgés.

Mais, non ! Ils sont déterminés à aller jusqu’au bout. La médiation des autorités religieuses n’a pas tempère les ardeurs de ces jeunes. La commune urbaine est paralysée. Boutiques et magasins fermés. Circulation déserte.

Ces jeunes manifestent contre les délestages . Ils exigent une amélioration de la desserte dans cette ville acquisse 100 pour 100 au parti au pouvoir, le rpg arc en ciel.

Par Mariama Tata Diallo pour couleurguinee