« Le calme est revenu entièrement à Dalaba » Propos cet après-midi de Boubacar Barry préfet de Dalaba. La ville était en ébullition du mardi 29 septembre au mercredi 30 septembre. C’était suite à l’arrivée du premier ministre qui devrait faire un meeting dans cette ville. Bilan un mort. Le préfet a expliqué comment ils sont parvenus à ramener le calme dans la ville.

« Le concours des sages et la notabilité, la ligue et certaines bonnee volontés. À l’heure qu’il fait, les enquêtes sont menées par les différents services de sécurité et de défense pour localiser les auteurs » a-t-il dit.

La victime a été inhumée ce jeudi poursuit ce préfet.

« Nous avons assisté à la levée du corps à l’hôpital qui a été suivie immédiatement par la prière à la grande mosquée. Et ils sont venus faire l’enterrement. Maintenant là, on est dans la famille mortuaire pour présenter les condoléances »

Boubacar Barry est revenu sur les circonstances dans lesquelles ces incidents ont eu lieu

« Le 29 septembre à partir de 10 heures, la population a rallié le lieu où devait se tenir le meeting. C’est à partir de 19 heures 30, lorsque nous avons reçu l’information selon laquelle le premier ministre était en route pour Dalaba. Il nous a demandé de présenter les excuses à l’ensemble de la notabilité pour ce qui est du retard qu’il a accusé. Nous avons présenté ces excuses à la population et nous avons demandé à tout le monde d’attendre de rester en position pour que demain matin que le meeting ait lieu. C’est dans ce tohubohu-là que les jets de pierres ont commencé. Ils ont barré le chemin au premier ministre. Difficilement il est rentré. On l’a envoyé là où il devrait loger. Et finalement quelques temps après, il y a eu les barricades qui sont montée un peu partout sur la route et les saccages ont démarré » a-t-il expliqué

Ce préfet a lancé un message et a promis justice à la famille éplorée.

« Dalaba est un havre de paix. Je voudrais leur demander très respectueusement d’accepter de s’unir, de se donner la main, de se pardonner. Moi aussi, je vais leur tendre la main pour qu’ensemble nous puissions faire le bonheur de Dalaba. Justice sera rendue parce que nous sommes en train de rechercher le ou les coupables. Nous allons partir jusqu’au bout, retrouver les auteurs et les sanctionner » a-t-il promis

           Par Abdul Karim Barry Pour couleurguinee.info