Un conflit d’intérêt mine la sous-section du rpg arc-en-ciel dans la sous-préfecture de Bowé sud localité située à plus d’une cinquantaine de kilomètres de la préfecture de Yomou.

Selon des informations, ce conflit qui était jusque là interne a éclaté au grand jour hier vendredi 24 juillet 2020, à la base de cette vive tension, le remplacement du bureau de Foromo Jacob Kpoghomou par une autre équipe dirigée par Souleymane Kourouma.

Pour Foromo Jaboc Kpoghomou et son équipe, c’est un complot orchestré par le maire et son entourage depuis Yomou pour les évincer de la tête de la sous-section du rpg arc-en-ciel :

” C’est un complot formé depuis Yomou. Le problème a commencé lors des élections législatives ou on défendait la liste de la députation. Directement, on avait mis le nom de Fassou Kanté et l’autre groupe avait choisi son candidat. Et ce qui était dit, c’est qu’il n’y avait pas de député-maire. C’est à l’issue de cela, comme Mathieu était maire, on n’a pas fait son choix immédiatement, le problème a commencé. Lors de la campagne, la moto et  les t-shirts sont venus, ils m’ont épargné de ce lot. Ils ont mis un directoire et c’est ce directoire qui a tout gagné, Le jour de l’élection, il y avait la pagaille ici. L’élection était très difficile pour le rpg arc-en-ciel qui n’a pas gagné de grandes voix ici à bowé donc directement ils se sont retrouvés à Yomou pour dire que c’est moi qui a créé tout cela, alors que l’erreur que vous avez commise, à la base vous avez oublié. Donc, comme je n’avais pas soutenu le candidat de leur bord, ils ont décidé de m’écarter. C’est là que le problème a commencé. Je reste ici, il délègue une mission nuitamment pour venir corrompre les comités de base et les sous-sections contre moi. Tous ceux-ci ont catégoriquement refusé, en leur disant que c’est Jacob qu’on reconnaît comme notre secrétaire général jusqu’à preuve du contraire ont été écartés. C’est delà ils ont orchestré ce coups pour remettre un cachet à un autre groupe dissident. Alors, c’est pourquoi on a dit ça peut pas marcher comme ça, j’ai été élu et non pas nommé donc ce groupe a été nommé à Yomou, il a son cachet et j’ai mon cachet et c’est mon cachet qui est légal”. A expliqué Foromo Jacob Kpoghomou secrétaire général déchu de la tête de la sous-section sous-préfectoral du rpg arc-en-ciel.

Il faut rappeler que depuis quelques temps, les guerres d’égaux se font ressentir au sein du parti au pouvoir à Yomou. La semaine dernière, plusieurs jeunes de Yomou sont sortis pour manifester contre le cumul de poste par le député-Maire Mathieu Kpoghomou.

A N’Zérékoré par Jean François Mamy pour couleurguinee.info